Un peu d'histoire...

Le Knowledge Management est né dans les années 80 pour prévenir les pertes de savoir-faire stratégiques nécessitant une expertise humaine.

Contexte Virtuose


Si les années 2000 ont vu venir le règne des commerciaux, les années 2010-2020 seront celles des Ressources Humaines. Avec le Papy-boom et sa cohorte de responsables techniques, ingénieurs et autres cadres de haut niveau partant en retraite de manière très rapide, les organisations vont être confrontées à une pénurie de compétences et surtout d'expérience.

Il est facile d’imaginer que le tutorat entre les partants et les remplaçants fraichement diplômés est la solution. Il n’en est rien. Même si le fossé intergénérationnel est mis de côté, même si les partants souhaitaient transmettre 100% de leur Savoir-Faire, ils en seraient incapables. La raison tient au fait qu’ils sont dans le niveau d’apprentissage de l’excellence, c'est-à-dire qu’ils ne savent plus qu’ils savent. Comment peut-on transmettre quelque chose dont on n’a plus conscience ?

Pour capitaliser ces expertises devenues critiques, nous développons depuis 10 ans une expertise nommée Virtuose. L’idée est donc, pour un partant, d’écrire sa partition de façon à ce qu’elle puisse être jouée à l’unisson par les successeurs, le manager étant le chef d’orchestre de la mise en musique.